CONTACTEZ-NOUS : 02 48 20 02 54

free templates joomla

Réalisations pour l'urbanisme

Quartier Richet

 

Programme
Construction de trois immeubles
pour la création de 57 logements sociaux BBC
Surface
3515 m² SHAB
4002 m² SHON
Coût
3 800 000 euros H.T.

 

 

Concept architectural

Le projet s’inscrit dans le renouvellement urbain de la ville de Bourges, il est composé de 3 immeubles de logements.

De type intermédiaire, les bâtiments sont parmi les plus imposants du futur quartier Richet. Ils permettent  de proposer une échelle de bâtiment de logements en transition entre les maisons de ville et les barres conservées. Conçus en alignement sur les voies et places  existantes et créées, ils contribuent à la structuration urbaine des espaces publics.

Le traitement paysager est conçu afin de créer « une osmose entre les aménagements des espaces publics et des parcelles privées pour créer un grand « jardin habité » ou s'entremêlent jardins collectifs des immeubles, jardins des pavillons et plantations des espaces publics ».

Le parti architectural, qui conjugue force et simplicité, a été conçu dans le souci d’un coût de construction et d’exploitation limité. Une attention particulière a été apportée la facilité de maintenance, de gestion et d'évolution dans le temps. L’ensemble doit être un lieu de convivialité et de confort maximum.

Le choix des matériaux de construction s’est fait dans un souci d’adaptation, de pérennité, de santé et de respect de l’environnement.

La construction à une forme compacte dans le but de limiter au maximum les surfaces d’échange avec l’extérieur, l’enveloppe des logements sera réalisée avec une isolation par l’extérieure.
Les  volumes sont  simples traités à une échelle permettant l’identification du logement dans la rue, le quartier. Le choix de toitures terrasse permet  de limiter les hauteurs des constructions et leur impact visuel. Les celliers des appartements T2 et les balcons sont délibérément conçus à l’extérieur des constructions afin d’animer les façades. Cette disposition permet de rendre plus intime les balcons et terrasses.

Les volumes des circulations verticales sont clairement identifiables pour marquer les entrées des immeubles. Sur les immeubles A et B, les volumes des locaux vélos viennent border les cheminements piétons et limiter ainsi les nuisances sonores vis-à-vis des appartements en rez-de-chaussée.

L’ensemble des appartements situé au rez-de-chaussée a un jardin privatif et une terrasse en prolongement direct du logement. Les derniers niveaux sont traités en retrait sur deux façades au moins permettant ainsi de limiter l’impact visuel des constructions.

 

 

puce

Formulaire de contact

02 48 20 02 54

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.